Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Sep

Les banques centrales soignent le mal par le mal

Publié par Pierre Chappaz

Alors que la crise de la dette a pour origine l'excès de création monétaire des banques centrales, celles-ci, poussées par les gouvernements, font tourner la planche à billets comme jamais. Cette fuite en avant permet de gagner du temps ... le temps nécessaire pour faire réélire Merkel et Obama ... en attendant la déflagration finale?

Voici ce qu'en dit Ron Paul, le leader libertarien américain.

"Personne n'est surpris par l'action de la Fed (Réserve fédérale américaine) qui injecte encore plus d'argent dans l'économie avec son nouveau programme de rachat de dettes (NDLR: 40 milliards de dollars par mois pour une durée illimitée!). L'unique réponse de la Fed à chaque problème est d'imprimer davantage d'argent et de créer des liquidités. M. Bernanke et les gouverneurs de la Fed ne semblent pas comprendre que notre malaise économique actuel résulte directement du crédit excessif, que la Fed a déjà injecté dans le système".

Les Banques centrales sont à l'origine de la crise de la dette

La Banque centrale européenne n'agit pas autrement. Sa récente annonce - plébiscitée par la presse et par tous les ignorants - d'un programme de rachat illimité de dette espagnole et italienne, constitue comme le nouveau programme de Quantitative Easing de la Fed, de la pure création monétaire.

Après avoir déclenché la crise par une politique de taux d'intérêts zero qui a duré des années, les banques centrales continuent de tout faire pour faire grossir la masse monétaire. Elle peuvent amuser la galerie un moment avec ces manoeuvres desespérées, sans grand effet durable. Mais l'économie réelle, elle ne repart pas.

On ne fait pas boire un âne qui n'a plus soif.